Agenda

Bientôt

Café littéraire : David Foenkinos
Romancier, dramaturge, scénariste et réalisateur

Samedi 28 septembre à 20h30 à l’Esplanade du lac de Divonne-les-Bains
Soirée animée par Pascal Schouwey

Auteur de plus de 17 romans, dont certains traduits en 40 langues. Son roman La délicatesse en 2009 constitue un véritable tournant dans sa carrière. Le livre obtiendra au total dix prix littéraires. En 2014, avec Charlotte, il connaît la consécration. Véritable succès et phénomène littéraire. Il obtiendra le prix Renaudot, le Goncourt des lycéens et le Globe de cristal du meilleur roman de l’année. En 2016, il publie un roman satirique intitulé Le Mystère Henri Pick.

Francesca Mantovani / Éditions Gallimard

Après son roman Vers la Beauté, David Foenkinos revient avec Deux sœurs. L’histoire de Mathilde qui, après cinq belles années de couple et vie commune, voit sa vie partir en fumée lorsque son compagnon, Étienne, la quitte sans crier gare. La jeune femme ne sera plus que l’ombre d’elle-même. Sa grande sœur, Agathe, va lui venir en aide et l’accueillir dans son appartement qu’elle partage avec son mari Frédéric et leur fille, Lili. La relation entre les deux sœurs se redéfinit dans cette cohabitation de plus en plus éprouvante. De nouveaux liens se tissent. Il suffirait d’un rien pour que tout bascule.

Il travaille aussi sur des scénarios de cinéma Jalouse, Lola et ses frères et Mon inconnue, en 2011, il a co-réalisé le film La délicatesse avec son frère Stéphane. Trois de ses romans ont été adaptés au cinéma Les Souvenirs, Je vais mieux et Le Mystère Henri Pick.

Tarifs: 8€ pour les adhérents et membres de la Médiathèque Correspondances  / 10€ pour les non-membres

Billets à l’entrée – pas de réservation

Séance de dédicaces à l’issue de la conférence

Livres disponibles en prêt numérique à la Médiathèque Correspondances


Café littéraire : Lydie Salvayre

Jeudi 14 novembre à 20h30 à l’Esplanade du lac de Divonne-les-Bains
Soirée animée par Pascal Schouwey

Lydie Salvayre est née d’un père andalou et d’une mère catalane, réfugiés en France en 1939. Après une licence de Lettres modernes, elle fait ses études de médecine à la faculté de médecine de Toulouse, puis son internat en psychiatrie. Elle devient pédopsychiatre, et est médecin directeur du CMPP de Bagnolet pendant quinze ans.

Elle est l’auteur d’une vingtaine de livres traduits dans de nombreux pays et dont certains ont fait l’objet d’adaptations théâtrales. La Déclaration (1990) obtient le Prix Hermès du premier roman, La Compagnie des spectres (1997) reçoit le prix Novembre (aujourd’hui prix Décembre), BW (2009) le prix François-Billetdoux et Pas Pleurer (2014) a été récompensé par le prix Goncourt 2014.

Dans son dernier roman « Marcher jusqu’au soir », Lydie Salvayre, avec l’humour railleuse et le verbe corrosif, se saisit du prétexte d’une nuit passée au musée Picasso pour questionner le milieu artistique et ses institutions. Se tournant vers son enfance de pauvre bien élevée et abordant sans masque son lien à un père redouté et redoutable, elle essaie de comprendre comment s’est constitué son rapport à la culture et à son pouvoir d’intimidation, tout en faisant l’éloge de Giacometti, de sa radicalité, de ses échecs revendiqués et de son infini modestie.

Tarifs: 8€ pour les adhérents et membres de la Médiathèque Correspondances  / 10€ pour les non-membres

Billets à l’entrée – pas de réservation

Séance de dédicaces à l’issue de la conférence


Café littéraire : Patrick Deville

Samedi 7 décembre à 20h30 à la Maison du quartier de la gare
Soirée animée par Pascal Schouwey

Grand voyageur et esprit cosmopolite, Patrick Deville dirige la Maison des écrivains étrangers et traducteurs (MEET) de Saint- Nazaire. Véritable Globe Trotteur, il a séjourné longuement en Algérie, au Nigéria, au Maroc, à La Havane, en Uruguay et en Amérique Centrale. Il a publié une dizaine de romans, traduits dans de nombreuses langues. Il reçoit le Prix Femina pour Peste & Choléra en 2012.

Patrick Deville reprend la route, ou plutôt le fleuve, pour nous offrir un somptueux carnaval littéraire dont le principe est une remontée de l’Amazone et la traversée du sous continent latino-américain, partant de Bélem sur l’Atlantique pour aboutir à Santa Elena sur le Pacifique, en ayant franchi la Cordillère des Andes. Si le roman s’étend principalement de 1860 à nos jours, il remonte aussi jusqu’aux premières intrusions européennes, dans la quête d’or et de richesses. Ce voyage entrepris par un père avec son fils de vingt-neuf ans dans l’histoire et le territoire de l’Amazonie est aussi l’occasion d’éprouver le dérèglement du climat, encore accéléré par l’arrivée du brésilien Bolsonaro au pouvoir. On croise beaucoup de figures illustres dans Amazonia, des aventuriers, des explorateurs, des pionniers, des capitaines d’entreprise, Blaise Cendrars, Henri Michaux, Lévi-Strauss bien sûr. On se délecte d’anecdotes et d’histoires, de mythes et de fantômes.

Tarifs: 8€ pour les adhérents et membres de la Médiathèque Correspondances  / 10€ pour les non-membres

Billets à l’entrée – pas de réservation

Séance de dédicaces à l’issue de la conférence

AEC v1.0.4
  • 28 septembre 2019Café littéraire : David Foenkinos
  • 14 novembre 2019Café Littéraire : Lydie Salvayre
  • 7 décembre 2019Café littéraire - Patrick Deville
AEC v1.0.4